PASCAL ZAVARO

LE BESTIAIRE DISPARU

pour violon et violoncelle

Les bestiaires médiévaux décrivaient des animaux réels ou légendaires, souvent d’une même
plume, sans distinguer aucunement zoologie et mythologie.
Mon Bestiaire Disparu, pour violon et violoncelle, fait fusionner ces deux catégories, et rend
hommage à quelques espèces très récemment disparues : quelques exemples qui témoignent
ainsi pour des centaines d’autres, dont la liste s’accroit jour après jour...
C’est aussi un hommage à Francis Poulenc et à son Bestiaire pour voix et piano, subtil et plein
d’humour.
Il est possible de jouer tout ou partie des neuf miniatures, dans l'ordre que l'on voudra. Le titre
de chaque miniature pourra être annoncé de vive-voix avant son exécution.
Création aux Journées Ravel, à Montfort-l'Amaury, le 5 octobre 2013, par Alexis Derouin et
Eva Zavaro.

how to develop own website

Le Crapaud doré du Costa Rica. 

Le Dauphin de Chine.

Le Loup de Tasmanie.

Le Po’ouli d’Hawaï.

La Tortue géante de l’île de Pinta

L’Oiseau-élephant de Madagascar

Le Rat-kangourou du désert

le Renard-volant de Formose

Le Tigre de Java

PZ 360 3D

à visionner avec un casque en 3D

illustrations:  Albert Zavaro


violon : Eva Zavaro   violoncelle :  Alexis Derouin
 

Éditions Gérard Billaudot